Vos résultats de recherche
Posté par make it happen sur 13 novembre 2020
0

Paris capitale de la Mode

 

Paris capitale de la mode, pour beaucoup c’est une évidence. Pourtant, d’autres capitales souhaiteraient aujourd’hui lui ravir la vedette. Mais, Paris résiste. New-York et Londres, ses grandes rivales, ne semblent pas ternir son aura auprès des fashionistas de la planète entière. Ils continuent de s’y précipiter, chaque saison, pour acquérir les quelques pièces au chic très français qui viendront compléter leur vestiaire.

 

Paris, ville de la mode et du luxe

En 1858, le couturier d’origine britannique Charles-Frédéric Worth ouvre sa maison de couture à Paris. Ses modèles, présentés pour la première fois sur des mannequins vivants, défilent devant un parterre de clientes fortunées. Les talents du couturier ne se limitent pas à la création, il s’intéresse également à la commercialisation de ses modèles en inventant les premiers défilés de mode et le principe des collections. Durant les décennies suivantes, Paris va peu à peu écrire son histoire de capitale de la mode. Au début du XXe siècle, le monde entier s’y bouscule pour acheter les dernières créations de la vingtaine de maisons de Haute Couture que compte désormais la capitale. On en comptabilisera jusqu’à une centaine après la deuxième guerre mondiale, et seulement quinze au début du XXIe siècle.

Paris et ses grands couturiers

Paris est portée par le talent de grands créateurs qui feront la mode parisienne au fil des décennies : Coco Chanel, Christian Dior, Yves Saint Laurent, Jean-Paul Gaultier figurent parmi ceux-ci. Il y a un siècle, Coco Chanel libérait la silhouette féminine en inventant des vêtements simples et pratiques, inspirés du vestiaire masculin. Après la seconde guerre mondiale, le style New-Look de Christian Dior opère un retour en arrière, en imposant une silhouette beaucoup plus structurée, des jupes amples et longues, une taille marquée, des épaules menues et une poitrine mise en valeur. En 1962, Yves Saint Laurent présente sa première collection Haute Couture. Smoking féminin, tailleur-pantalon, saharienne, blouse transparente et cuissardes entrent dans la garde-robe de la femme Saint Laurent. Dans les années 80, Jean Paul Gaultier crée des vêtements pour les deux sexes, en s’autorisant toutes les audaces. En 1983, il fait de la sage marinière la pièce emblématique de sa marque. Il se fera à nouveau remarquer deux ans plus tard en proposant une jupe pour homme.

Paris est-elle toujours la capitale de la mode ?

Le statut de capitale de la mode est aujourd’hui très convoité. Le dernier classement des villes les plus influentes de la fashion sphère mondiale, établi par Global Language Monitor en 2017, place New York devant Paris. Les deux villes leaders sont suivies de Barcelone, Milan, Rome, Londres, Amsterdam, Berlin, Las Vegas et Dubaï. Il s’agit d’une petite redistribution des cartes, puisque depuis 2011, le haut du classement avait toujours été occupé par le même trio de tête, constitué de New-York, Paris et Londres, chacune des villes occupant tour à tour la première place.

Copyright: fashionnetwork

Comparaison de biens